Prevention santé

Fil d'ariane

Prévention santé

Parce que la prévention est un moyen clé pour vivre plus longtemps en meilleure santé et de réduire le recours aux soins médicaux, la MGAS déploie une politique de prévention sur l’ensemble du territoire et à destination de ses adhérents, des services d’action sociale et de ressources humaines et des ministères.

Prevention santé

Prévention et Promotion de la santé :

Tout savoir sur la Promotion de la Santé et la Prévention (PSP) à la MGAS

 

Parce que la prévention est un moyen clé pour vivre plus longtemps en meilleure santé et de réduire le recours aux soins médicaux, la MGAS déploie une politique de prévention sur l’ensemble du territoire et à destination de ses adhérents, des services d’action sociale et de ressources humaines et des ministères.

 

QU'EST-CE QUE LA PROMOTION EN SANTÉ ?

 

Portée par l’Organisation Mondiale de la Santé, elle a été peu à peu définie et construite notamment par la déclaration d’Alma-Ata et la Charte d’Ottawa. « La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d’améliorer celle-ci »*

Il s’agit d’un « processus apportant aux individus et aux communautés la capacité d’accroître leur contrôle sur les déterminants de la santé et donc d’améliorer leur santé. Ce concept inclut la promotion des modes de vie aussi bien que l’amélioration des conditions de vie, des facteurs sociaux, économiques et environnementaux qui déterminent la santé. (…) »*

=> La promotion de la santé a donc pour objectif de donner aux personnes et à la collectivité les moyens d’agir favorablement sur les facteurs impactant la santé (ou déterminants de santé).

 

* sources :

Organisation Mondiale de la Santé, 1986, https://www.who.int/fr/home

Banque de données en santé publique, https://bdsp-ehesp.inist.fr/cms/?lang=fr

 

 

QU'EST-CE QUE LA PRÉVENTION SANTÉ ?

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS, 1948, https://www.who.int/fr/home), « la prévention est l'ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps ».

=> La prévention vise à réduire les facteurs de risque des maladies et à limiter les atteintes à la santé.

 

Définition de la prévention santé

L’OMS, en 1946, définit trois types de prévention :

 

  • La prévention primaire :

Il s’agit de l’ensemble des actes (hygiène corporelle, alimentation, activité physique et sportive, vaccinations…), en amont du risque, visant à réduire les dangers d’apparition d’une maladie et à diminuer le nombre de nouveaux cas. Les facteurs de risques  environnementaux et sociétaux sont également pris en compte. C’est la plus efficace, elle est essentielle à la réduction des risques !

 

  • La prévention secondaire :

Elle intervient lorsque les risques sont présents (par des dépistages et actions menées à un stade précoce) afin de limiter les dommages et faire disparaître les facteurs de danger.

 

  • La prévention tertiaire :

Elle est mise en œuvre quand la maladie est déclarée. Elle a une action plus curative que préventive. Elle a pour objectif de limiter la progression et les séquelles d’une maladie avérée (actions de rééducation ou de réinsertion sociale). Elle vise également à réduire les complications, invalidités ou rechutes consécutives à la maladie. L’objectif est d’améliorer la qualité de vie malgré la maladie.

 

 

QU'EST-CE QUE LA PRÉVENTION SUR SON LIEU DE TRAVAIL ?

 

La loi du 2 août 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail met l’accent sur les modalités d’exercice du travail et sur la prévention des risques professionnels. Entrée en vigueur le 31 mars 2022, elle intègre les conditions de travail à la notion de qualité de vie en transformant la Qualité de Vie au Travail (QVT) en Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT).

L’employeur est ainsi tenu de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés (article L. 4121-1 du Code du travail). « Ces mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels, des actions d’information et de formation, la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés » et il doit veiller à « l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes » (source : https://travail-emploi.gouv.fr.).

 

Le code du travail acte 9 principes de prévention applicables à tous les risques, qu’ils soient sanitaires ou non :

1. Éviter les risques

2. Évaluer les risques qui ne peuvent pas être éviter

3. Combattre les risques à la source

4. Adapter le travail à l’homme

5. Tenir compte de l’état de l’évolution de la technique

6. Remplacer

7. Planifier

8. Prendre des mesures de protection collective

9. Donner des instructions appropriées aux travailleurs

 

De plus, « L'employeur doit prendre des mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé mentale et physique de l'ensemble des travailleurs au sein de l’entreprise ».

L'employeur doit mettre en place des actions de prévention des risques professionnels portant sur les points suivants :

  • Risques de chutes de hauteur (par exemple, interdire l'utilisation d'une échelle comme poste de travail en hauteur et mettre en place une plateforme individuelle roulante légère)
  • Risques d'entrée en contact avec un élément en fonctionnement sur une machine (par exemple, interdire l'utilisation d'une perceuse à colonne si le protecteur du mandrin est défectueux)
  • Risques psychosociaux tels la surcharge de travail, agression et violence interne et/ou externe
  • Risques chimiques (par exemple, interdire l'utilisation de produit chimique dangereux aux salariés qui n'ont pas été formés et informés sur la toxicité du produit)
  • Dispositions relatives à l'exposition à certains facteurs de risques professionnels (pénibilité au travail) : par exemple, manutention manuelle de charges, vibrations mécaniques, bruit, certains rythmes de travail.

 

L'employeur doit mettre en place des actions d'information et de formation au profit des salariés suivants :

  • Nouveaux embauchés
  • Salariés qui changent de poste de travail
  • Travailleurs temporaires
  • Salariés qui reprennent leur activité après avoir été vus par le médecin du travail. »

(Source : https://www.service-public.fr)

 

 

LES ACTIONS DE PRÉVENTION ET DE PROMOTION DE LA SANTÉ PORTÉES PAR LA MGAS

 

La prévention en santé, et plus largement en santé publique, ne se limite pas à quelques maladies. C’est pourquoi la MGAS prend en compte l’individu dans sa globalité (état de santé général, état de santé physique et état de santé mentale et psychosociale) et dans ses conditions de vie (la vie quotidienne, le contexte socio-économique, les interactions personnelles…).

La MGAS, dans ses valeurs de solidarité et d’humanisme, traite la promotion de la santé et la prévention de façon transversale et est guidée par des principes éthiques : l’autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice sociale.

Aussi, dans la perspective de la Déclaration de Shanghai de l’OMS, la MGAS affirme « la nécessité d’agir de façon résolue sur l’ensemble des facteurs impactant la santé (ou déterminants de santé), permettre aux gens de prendre en main leur santé et veiller à ce que les systèmes de santé soient centrés sur la personne[1]. » (source : OMS, 2016, https://www.who.int/fr/home).

Ainsi pour la MGAS, chacun est acteur de sa propre santé et peut agir afin de l’améliorer ou de la préserver. Cette démarche fait de chaque individu le moteur pour agir sur ses propres déterminants de santé, mais également sur la santé des personnes qui l’entourent.

 

 

Pour vous aider, la MGAS met en œuvre des actions de prévention et de promotion de la santé qui rentrent dans le champ des préoccupations ministérielles, et soutient auprès des sites de la fonction publique d’État les actions prises en charge par Urops (https://www.urops-prevention.fr/) et par le pôle prévention de la Mutualité Française (https://www.mutualite.fr).

Vous retrouverez toutes les actions dans le  catalogue prévention de la MGAS et découvrirez les nombreux thèmes et modes d’interventions proposés sur sites ou à distance :

• Ateliers santé,

• Conférences,

• Rencontres-débats,

• Actions de dépistage,

• Participation au financement de stage,

• Coaching personnalisé,

• Programmes de retour à une activité professionnelle après un arrêt prolongé.

 

La MGAS aborde des thèmes tels que : la santé mentale, les dépistages, la santé visuelle et auditive, les médecines douces.

=> En savoir plus sur votre Mutuelle complémentaire santé !

 

 

La MGAS s’appuie sur un réseau de professionnels de santé partenaires diplômés et certifiés, qui apportent expertise et conseils pratiques (diététiciens, infirmiers, kinésithérapeutes, coachs en activité physique adaptée, spécialistes du stress, spécialistes du sommeil, tabacologues…).

La MGAS est également à votre disposition pour répondre à d’autres problématiques plus en lien avec vos préoccupations. N’hésitez pas à pendre contact pour que nous construisions avec vous la solution qui vous conviendra le mieux.

 

La MGAS reste également présente auprès de ses adhérents en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité grâce à ses offres santé prévoyance.

Nous savons vous accompagner pour tous les aléas de la vie.

 

 


[1] OMS (2016), « Déclaration de Shanghai sur la promotion de la santé dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 », Genève, OMS

Icones


Solidarité

Je suis respecté(e) et aidé(e) en cas de difficulté.


Qualité

Je suis rassuré(e), et les engagements de la MGAS sont tenus dans le temps.


+ de 200 000

professionnels de santé partenaires pratiquant le Tiers Payant


Remboursements rapides

avec une moyenne de J+2


Services exclusifs

pour faciliter mon quotidien.


Attention

Je suis écouté(e), mes demandes sont traitées de façon personnalisée.